Bloquer le tracking des réseaux sociaux

Afin de ne pas subir involontairement du tracking via les boutons des réseaux sociaux (que je ne citerai pas…) vous pouvez les bloquer de façon plutôt simple dans votre navigateur.

J’ai envisagé d’autres solutions (hosts.deny, firewall, routeur), mais toutes  s’avère complexe à mettre en place pour un résultat discutable…

Avec Adblock

J’ai trouvé sur le site techairlines une solution qui consiste simplement à ajouter une liste de filtre à Adblock voici la liste :

Le problème était que je ne suis pas certain que la liste est encore maintenue (donc peu fiable)

EDIT : Voici une liste maintenu : https://adversity.googlecode.com/hg/Antisocial.txt Merci @John77800

Avec Ghostery

C’est la meilleure solution que j’ai pour le moment  :  une extension qui s’appelle Ghostery (disponible sur Opéra / Firefox / Chromium / ect…) ça va même plus loin que ce dont j’avais besoin, car ça bloque aussi certain cookie. A noter qu’un système de withlist est aussi disponible.

Pour allez plus loin :

https://adversity.googlecode.com/hg/Antisocial.txt

Xsshfs v0.5 – Interface graphique pour Xsshfs (Perl/Glade)

Xsshfs est une interface graphique pour SSHFS développé par mes soins. Ce dernier sert à monter sur son système de fichier, un autre système de fichier distant, à travers une connexion SSH. L’avantage est de manipuler les données distantes avec n’importe quel gestionnaire de fichier.

Vite vite, je veux le tester

Pour les Debian/ubuntu

Graphiquement télécharger le deb ici

Sinon en 4 commandes c’est fini :

meuhwa:~$ sudo apt-get install sshfs ssh-askpass libgtk2-gladexml-perl perl libimage-librsvg-perl liblocale-gettext-perl libconfig-tiny-perl
meuhwa:~$ wget http://xsshfs.zici.fr/files/xsshfs_current.deb
meuhwa:~$ sudo dpkg -i xsshfs_current.deb
meuhwa:~$ rm xsshfs_current.deb

Installation à partir du dépôt source

Il faut préalablement avoir installé les dépendances suivantes :  sshfs, ssh-askpass, perl, libgtk2-gladexml-perl, libimage-librsvg-perl, liblocale-gettext-perl, libconfig-tiny-perl

meuhwa:~$ wget -O xsshfs.zip http://forge.zici.fr/p/xsshfs/source/download/master/
meuhwa:~$ unzip xsshfs.zip
meuhwa:~$ cd xsshfs-master
meuhwa:~$ perl xsshfs.pl

Les nouveauté de la version 0.5

  • Paramétrer les valeurs par défauts des champs de connexions
  • Normalisation FreeDesktop
  • Traduit en 3 langues (c’est toujours 3 fois plus que dans la version 0.4)
  • Possibilité de « reprendre » une connexion enregistré

[WP] Créer une page de lien trié par catégorie

Le bute étant de créer une page qui liste tous les liens trié par catégorie ajouté dans WordPress

Dans votre thème créer la page suivante nommé link.php


<?php
/*
Template Name: Links
*/
get_header(); ?>

<div id="primary">
<div id="content" role="main">

<?php wp_list_bookmarks('title_before=<h2>&title_after=</h2>&title_li=&category_before=&category_after=&show_description=1'); ?>

</div><!-- #content -->
</div><!-- #primary -->

<?php get_footer(); ?>

Vous n’avez plus qu’à créer une nouvelle page puis dans Attribus / Modèle vous avez votre « Link »

Pour aller plus loin consultez la documentation sur la fonction wp_list_bookmarks de wordpress

emailPoubelle.php – script libre d’email jetable

Ayant un serveur & des noms de domaines, j’utilise pour chaque site où je m’inscrit une adresse email spécifique. Je fonctionnais jusqu’à présent en catch-all (*@mercereau.info -> MonEm@il) mais c’est quand même le meilleur moyen de prendre du SPAM. Du coup j’ai fais une mini interface en PHP pour créer des alias facilement (des emails poubelles) & j’ai évidemment publier les sources ! (A installer sans modération)

Présentation

emailPoubelle.php est donc une page qu’il faut typiquement inclure dans votre site.

Le script dépend de Postfix & de la lib pear Net_DNS2.

Installation

Installation des dépendances :

srv:~$ pear install Net_DNS2

Télécharger & décompresser les sources :

srv:~$ mkdir -p /www/emailPoubelle/postfix
srv:~$ cd /tmp
srv:~$ wget -O emailPoubelle.zip http://forge.zici.fr/p/emailpoubelle-php/source/download/master/
srv:~$ unzip emailPoubelle.zip
srv:~$ cp emailpoubelle-php-master/* /www/emailPoubelle

Configurer Postfix :

srv:~$ vi /etc/postfix/main.cf
[...]
virtual_alias_maps = hash:/www/emailPoubelle/postfix/virtual
srv:~$ touch /www/emailPoubelle/postfix/virtual
srv:~$ /usr/sbin/postmap /www/emailPoubelle/postfix/virtual
srv:~$ chown www-data /www/emailPoubelle/postfix/virtual
srv:~$ chown www-data /www/emailPoubelle/postfix/virtual.db

N’hésitez pas à me faire des retours, le modifier, le partager…. bref pleins de trucs en « er »!

La pluralité est une force !

[Web-Dynamic-Dnsupdate] Administrer vos zones DNS sans base de données

Présentation

Je voulais vous présenter le projet Web-Dynamic-Dnsupdate qui est une interface web d’administration DNS sans base de donné basé sur la lib pear Net_DNS2

Mon entreprise l’utilise et m’a permis de contribuer au projet (migration vers la lib Net_DNS2 car la lib Net_DNS est obsolète)

Voir la démo :

Les points forts :

  1. C’est très pratique pour avoir un zone toujours à jour (c’est souvent le problème des interfaces avec bases de données) ;
  2. Vous ne risquez pas de planter votre zone à cause d’une erreur de syntaxe. Le protocole ce charge de valider votre syntaxe ;
  3. Le projet a été conçu avec des GET afin qu’il soit possible de l’exploiter en ligne de commande / dans un script (exemple :
    lynx --auth login:motDePasse http://dns.exemple.com/dnsupdate.php?todo=recordAdd&rr=exemple.testdom2.com.+10800+IN+CNAME+exemple.com&domain=testdom2.com 
  4. Beaucoup de type d’enregistrements supportés :
    • Par le Wizard : A AAAA CNAME NS MX TXT PTR SPF
    • Sans Wizard : A NS CNAME SOA WKS PTR HINFO MX TXT RP AFSDB X25 ISDN RT NSAP SIG KEY PX AAAA LOC EID NIMLOC SRV ATMA NAPTR KX CERT DNAME OPT APL DS SSHFP IPSECKEY RRSIG NSEC DNSKEY DHCID NSEC3 NSEC3PARAM HIP TALINK CDS SPF TKEY TSIG URI CAA TA DLV

Les manques :

  1. Projet jeune ;
  2. Il n’est pas possible de créer des zones via l’interface ;

Autoriser l’update dans bind9

Deux petites lignes sont à indiquer dans les zones que vous souhaitez laisser mettre à jour via l’interface :

...
zone "testdom2.com" {
    type master;
    allow-transfer { 192.168.2.158;};
    allow-update { 192.168.2.158; };
    file "/var/lib/bind/testdom2.com/zone";
};
...

Perl/Glade/Gettext – Multilingue programme

Suite à un email d’une personne intéressée par la traduction de Xsshfs en Espagnol j’ai découvert Gettext n’ayant pas trouvé beaucoup de documentation précise je vais faire un petit HelloWorld en Perl Glade (pour l’interface GTK) et Locale::gettext

Le petit bout de programme que nous allons faire dépend de libgtk2-gladexml-perl & de liblocale-gettext-perl

Création des fichier de traduction

Après création du fichier Glade (que vous pouvez télécharger ici : helloworld.glade) il faut s’assurer que tous les champs que l’on souhaite traduire on la balise « translate » à « yes »

$ grep translatable helloworld.glade
<property name="title" translatable="yes">HelloWorld</property>
<property name="label" translatable="yes">Hello World</property>
<property name="label" translatable="yes">Just one button</property>

Du coup nous allons extraire les données à traduire du fichier glade avec xgettext

$ mkdir po
$ xgettext --sort-output --keyword=translatable -o po/helloworld.pot helloworld.glade

Ouvrez le fichier po/helloworld.pot et compléter avec votre adresse email / nom ect…

Ensuite faites des copies de ce fichier et commencer la traduction (dans notre exemple Anglais -> Français) :

$ cp po/helloworld.pot po/fr.po
$ vi po/fr.po
...
#: helloworld.glade:20
msgid "Hello World"
msgstr "Bonjour tout le monde"

#: helloworld.glade:8
msgid "HelloWorld"
msgstr "Bonjour"

#: helloworld.glade:36
msgid "Just one button"
msgstr "Juste un bouton"

Théoriquement les traductions dans un système linux se trouve dans le chemin /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES mais nous allons les mettre dans un répertoire enfant (./locale) pour notre exemple. Ces traductions sont à « compiler » en .mo

$ mkdir ./locale/fr/LC_MESSAGES
$ msgfmt ./po/fr.po -o ./locale/fr/LC_MESSAGES/helloworld.mo

Intégration dans le perl

Voici le fichier helloworld.pl

#!/usr/bin/perl -w
use helloworld ;
Gtk2->main ;

Et voici le fichier helloworld.pm

package rappels ;

use strict;
use warnings "all";
use Locale::gettext;

use vars qw($gladexml) ;
# $gladexml est donc la variable qui fera référence à l'arbre xml
# de l'application.
# On initialise la valeur de la variable quand l'arbre est créé
# dans le module principale

sub init {
# Démarage de l'interface graphique
$gladexml = $X::gladexml ;
bindtextdomain("helloworld", "./locale");
textdomain("helloworld");
# Sans traduction
print "HelloWorld\n";
# Avec traduction
print gettext("HelloWorld"), "\n";
}
sub on_window1_delete_event{
Gtk2->main_quit ;
}
sub on_bouton_quitter_clicked{
Gtk2->main_quit ;
}

1 ;

package X ;

use strict ;
use Locale::gettext;

bindtextdomain("helloworld", "./locale");
textdomain("helloworld");

require Exporter ;
use vars qw(@EXPORT_OK) ;
@EXPORT_OK = qw ($gladexml) ;
use vars qw($gladexml) ;

use Gtk2 '-init' ;
use Gtk2::GladeXML ;

# On crée l'arbre xml complet. Attention, toutes les fenêtres déclarées
# visibles dans le menu Propriétés->commun->visible, seront affichées
# quand on lancera "Gtk2->main".
$gladexml = Gtk2::GladeXML->new('helloworld.glade' ) ;
# On initialise les variables du module rappels.
rappels::init () ;
# On connecte les fonctions de rappels de l'arbre xml
# à leurs définitions qui sont contenues dans le module rappels.
$gladexml->signal_autoconnect_from_package('rappels' ) ;

1 ;

Tester

Mon poste est en français, je vais donc tester en français puis en forçant l’anglais :

$ echo $LANG
fr_FR.UTF-8
$ perl helloworld.pl
HelloWorld
Bonjour
$ # L'interface doit aussi s'afficher en français
$ LANG=en_US.utf-8
$ perl helloworld.pl
HelloWorld
HelloWorld
$ # L'interface doit aussi s'afficher en anglais

Téléchargement

Vous pouvez télécharger l’intégralité du HellloWorld.pl :

Les liens m’ayant bien aidé :

Xsshfs v0.4 est de sortie…

Xsshfs est un petit programme Perl écrit par mes soins qui permet d’utiliser la commande SSHFS graphiquement. Celui-ci est maintenant disponible en version 0.4.

Au menu des petits plus :

  • Sélection d’une clef SSH possible
  • Le champs « Autres options » c.f. man sshfs
  • Une petite ré-organisation des champs pour épurer l’interface
  • Ajout de paramètres à la commande xsshfs :  –help | –version | –ficheirConfig | –debug

Les liens du projet

Pour l’installation :

$ wget http://xsshfs.zici.fr/files/xsshfs_current.deb ; sudo dpkg -i xsshfs_current.deb ; sudo apt-get install -f ; rm xsshfs_current.deb </code>