Post-install – Outils indispensables

Mes post-install de Debian (et dérivé type Ubuntu) se poursuivent toujours de la façon suivante :

Upgrade

apt-get update && apt-get install aptitude && aptitude safe-upgrade

Outils pour les serveurs

Les petits outils indispensables pour les serveurs (et les ordinateurs d’admin sys)

aptitude install htop iftop iotop screen nmap tcpdump lsof iptraf dnsutils mc ncdu whois rsync tree

  • htop : un top mais en mieux
  • iftop : un top mais pour les carte réseau
  • iotop : un top mais pour l’utilisation des I/O de disque dur
  • screen : terminaux virtuel
  • nmap : scan réseau
  • tcpdump : écoute / capture de trame
  • lsoft : quel processus utilise quoi ? (fichier/ressource réseau etc…)
  • iptraf : un iftop mais en mieux
  • dnsutils : surtout pour la commande dig
  • mc : midnight-commander est un environnement semis graphique bien pratique parfois (quand on est fatigué par les lignes noirs)
  • ncdu : visualiser l’espace disque

Outils pour station de travail

Xsshfs petit outil maison très utile dans mon quotidien

sudo apt-get -y install sshfs ssh-askpass libgtk2-gladexml-perl perl libimage-librsvg-perl liblocale-gettext-perl libconfig-tiny-perl ; wget http://xsshfs.zici.fr/files/xsshfs_current.deb ; sudo dpkg -i xsshfs_current.deb ; sudo apt-get install -f ; rm xsshfs_current.deb

Et d’autres outils / logiciel non inclus par défaut :

sudo aptitude install -y keepassx2 remmina thunderbird terminator gparted wireshark git gitk freemind geany glipper easystroke lynx ethtool meld shutter remmina-plugin-rdp remmina-plugin-vnc chromium-browser cifs-utils vlc dia-rib-network dia filezilla  gimp audacity

  • keepass2 : Sauvegarder les mots de passes de façon sécurisé
  • terminator : un terminal bourré d’électronique
  • meld : faire un diff de façon graphique
  • glipper : parcourir votre presse papier (revenir en arrière par exemple)
  • shutter : très très bon logiciel de capture d’écran
  • easystrock : vos mouvement de souris déclenche des actions

Dans un environnement Gnome-shell

Je me suis mis à Gnome-shell récemment, pour changer, pour voir… voici les extension indispensable pour moi :

Lubuntu sur iMac G3 & eMac G4

Pour les besoins un ami directeur d’une école primaire, ayant récupéré à droite à gauche des iMac G3 & G4 j’ai fait une installation de lubuntu (version plus Light d’ubuntu)

Préambule : la version lubuntu est plus légère dans sont utilisation mais moins pratique à administrer. (moins d’interface prévue pour les tâches peu courante.. normal c’est plus liégé…) il va donc falloir se familiariser avec le terminal…

Boot sur CD

Il faut bien évidemment préalablement avoir téléchargé & gravé lubuntu PowerPC (ppc) dans sa version 12.04 (car c’est la dernière LTS) : lubuntu-12.04-alternate-powerpc.iso

Insérer le CD et maintenez la touche « C » du clavier appuyé

Pour éjecter le CD lors du démarrage laissé le clique sourie enfoncé

Installation

Je vais passer l’étape d’installation qui doit se faire sans problème en suivant les étapes.

[G3] Graphique

Si jamais, comme moi, sur le G3 l’interface graphique ne se lance pas et que vous vous retrouvez avec le terminal « login:  » connectez-vous et configuré l’interface graphique d’une des façons ci-après (non cumulable) :

Avec internet

Taper la commande ci-dessous pour obtenir une adresse IP :

Puis taper la commande suivante pour télécharger le fichier de configuration de Xorg (trouvé ici)

Pour finir taper la commande pour redémarrer l’ordinateur

Avec une clef USB

Depuis un autre ordinateur, créer un fichier sur une clef USB (formaté en FAT32) qui s’appelle xorg.conf à la racine de votre clef et ajouter lui le contenu qui se trouve à cette adresse : http://pastebin.com/RXFdwC80

Ensuite connecter la clef sur le iMac et taper les commandes suivantes :

 A la main

Éditer le fichier à la main :

Le contenu du fichier est disponible à cette adresse : http://pastebin.com/RXFdwC80 il ne faut faire aucune faute de frappe, bon courage !

[G3] Réseau

Il est possible que le réseau soit directement détecté dans ce cas ne toucher à rien mais si ce n’est pas le cas deux solutions s’offre à vous (non cumulable)

a) Le rc.local

Ouvrer l’application LXterminal et taper la commande

Et comme sur l’image ci-dessous ajouter avant le « exit 0 » l’instruction suivante :

dhclient eth0

Puis redémarrer l’ordinateur.

rc.local edit leopad

b) Network-manager

La procédure trouvée consiste à éditer le fichier /etc/network/interfaces avec la commande :

Et d’y supprimer toutes les lignes sauf les 2 lignes suivantes :

auto lo

iface lo inet loopback

Connexion automatique

Pour que l’utilisateur se connecte directement sans mot de passe. La procédure trouvée consiste à éditer le fichier /etc/lightdm/lightdm.conf :

Le contenu doit être le suivant :

[SeatDefaults]

autologin-user=votre_nom_d_utilisateur    (pour nous : bourg)

autologin-user-timeout=0

user-session=Lubuntu

greeter-session=lightdm-gtk-greeter

Ajouter un logiciel

De façon graphique vous avez deux possibilités de le faire :

Ces deux programmes se trouve dans Outils système

Imprimante Rico MP 3350

L’imprimante devrait s’installer facilement car un pilote libre est disponible (ci-après) il faut surtout, si elle n’est pas reconnue dans la recherche automatique, déterminer son adresse IP (souvent il est possible d’imprimer la configuration et l’adresse IP se trouve dans la rubrique « réseau ».

Modifier les menus :

La procédure consiste à installer le logiciel alacarte. Vous pouvez l’appeler par Menu / Préférences / Main Men

Optimisation

Désactiver mise à jour

Je conseils de désactiver les mise à jour automatique et de les faire manuellement de temps en temps.

Pour ce faire rendez-vous dans Outil système / Gestion des mises à jour puis dans Paramètres… / Mise à jour / Vérifier automatiquement les mises à jour : Jamais

lubuntu stop safe-upgrade

Paramètre de session

Désactiver un maximum de choses inutiles dans le démarrage afin d’accélérer la vitesse : Préférences / Paramètres de Session

Décocher tout sauf Réseau & file d’attente

Supprimer superflus

Virer de façon graphique (Outil système / Gestionnaire de paquet synaptic) ou via LXterminal : apt-xapi-index

Conclusion

Le G3 est franchement limité en ressource je pense qu’augmenter la RAM et éventuellement opter pour un disque dur plus rapide ne serait pas un mal. (Il y a plein de HowTo sur internet pour ça juste en tapant par exemple : « upgrade RAM imac g3 » dans votre moteur de recherche préféré – d’ailleurs c’est ce que les gens semble faire…

Le G4 beaucoup moins de problèmes et bien plus performant sans aucun doute, ça peut tourner comme ça même si c’est pas non plus une foudre de guerre.

[rkhunter] Warning The file properties have changed

Rkhunter sert à détecter les rootkits, portes dérobées et exploits. Il se base en partie sur les Inodes des exécutables. Après avoir fait des aptitude safe-upgrade. vos exécutables changent…  Il faut donc en avertir Rkhunter…

Après mon premier upgrade j’ai reçu le mail suivant :

Il faut donc mettre la base Rkhunter à jour avec les nouveaux inodes.

Méthode manuel :

Lancer les commandes suivantes :

Méthode automatique

Si comme moi, vous êtes un chouilla fainéant créer le script /etc/apt/apt.conf.d/98-rkhunter avec le contenu suivant :

Ainsi la base Rkhunter sera remis à jour à chaque fois que vous utiliserez apt/aptitude.

Astuce trouvé sur le forum debian-fr.org

Faire le ménage dans vos paquet avec deborphan & apt (Ubuntu/Debian)

Petit script utilisant deborphan et les fonction apt pour faire le ménage des librairies qui ne sons plus utiliser & autres dans votre système Ubuntu/Debian

#!/bin/bash
if [ ! -f "/usr/bin/deborphan" ]
then
    echo "Installation des dépendance => deborphan"
    sudo apt-get install deborphan
fi
sudo apt-get remove --purge <code>deborphan --guess-all</code>
sudo apt-get autoremove
sudo apt-get autoclean
sudo apt-get clean

Ne pas oublier le petit : chmod +x nomduscript.sh