Groupe électrogène, appoint pour l’autonomie solaire

J’ai maintenant un groupe électrogène pour compléter mon installation électrique autonome.. Deux raison m’ont poussé à son acquisition :

  • Pouvoir utiliser ponctuellement des appareils qui sont trop gourmands pour mon installation solaire. Typiquement, j’ai eu besoin d’un malaxeur pour faire les enduits terres de la paillourte. Celui-ci demande 1600W là ou mon installation ne peut fournir que 700W instantanément. Il aurait été ridicule de sur-dimensionner mon installation pour brancher un appareil dont je n’ai qu’un usage « rare » (quelques jours par ans)
  • Pouvoir recharger les batteries de l’installation solaire avec mon chargeur quand il y a de longues périodes sans soleil afin de garantir une longue vie aux batteries. Car même si ce sont des batteries au plomb qui sont recyclables, le recyclage nécessite de l’énergie. Et l’énergie la plus propre c’est celle dont on peut se passer.

Sur le point de « recharge des batteries ». J’ai fait un calcul :

Recharger de 10% (qui correspond à 1,5 jours d’autonomie pour moi) mes batteries équivaut à un trajet en voiture de ~8.8km

On pourrait se passer de groupe quand il ne fait pas beau sur plusieurs jours, on diminue déjà drastiquement nos besoins (estimés en temps normal à 500Wh/j/personne). Mais je crois que je ne suis pas prêt à allumer une bougie et je préfère mettre quelques jours de pétrole par an. En espérant que les bébés phoques me pardonnent…

La lecture et l’écriture de cet article a peut-être nécessité tout autant sinon plus d’énergie fossile que ce dont j’ai besoin en pétrole pour mes besoins électriques sur une journée…  C’est pas une raison mais c’est à titre de comparaison…

Pour le choix du groupe électrogène je me suis tourner vers un groupe électrogène inverter. Celui-ci garantie un signal électrique « beau » contrairement au groupe de chantier pour lequel le signal peut être aléatoire et endommager les appareils sensibles.

3 réflexions au sujet de « Groupe électrogène, appoint pour l’autonomie solaire »

  1. Bonjour David,

    C’est vrai que dès que l’on bricole un peu sur un site isolé, un groupe peut s’avérer nécessaire même ponctuellement.

    Avant d’acheter le mien (alors que je n’avais pas encore de production PV), j’ai parcouru de long en large les offres des différents fabricants.

    La technologie Inverter est ce qui ce fait de mieux d’un point de vue régulation.

    Maintenant, vu le tarif de ce type de groupe, j’ai recherché une solution palliative.

    En fait c’est relativement simple, j’ai choisi un groupe d’entrée de gamme (300€) de 3Kw nominal, mais avec une régulation AVR.

    Ensuite sur la sortie du groupe j’ai ajouter un stabilisateur de tension (5Kw).

    Cet équipement est composé d’un autotransformateur motorisé, suivi d’une platine de régulation électronique qui retraite le courant.Son prix se situe aux alentours de 200€.

    Comme j’utilise des équipements électroniques dits « sensibles », j’ai pris soin de regarder à l’oscillo la nature du courant en sortie.

    Ce n’est pas tout à fait du « pure sinus » mais on s’en approche.

    En tout cas la tension délivrée ne varie pas d’un volt, quel que soit le régime du groupe.

    Je l’utilise depuis un an, soit environ 1000 heures, avec satisfaction.

    Pour ceux qui ont un budget serré, cela peut être une bonne solution.

     

    1. Bonjour Guy,

      Merci pour ce tuyau, j’aurai su ça avant j’aurai essayé…
      Est-ce que tu peux mettre un lien vers ton « stabilisateur de tension » ? Je vois pas bien ce que c’est..

      David

  2. David,

    Je n’ai pas trouvé le site du fabricant, voici un lien vers un revendeur parmi tant d’autres : Defi’stab 5000.

    Il y a également d’autres fabricants, il suffit de rechercher « stabilisateur de tension » ou « régulateur de tension » sur internet.

    Ces produits sont souvent utilisés pour les maisons qui se situent en « bout de ligne » du réseau publique, pour remonter la tension à une valeur acceptable et absorber les variations de tensions du réseau.

    Guy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.