Crowdin : intégration automatique des traduction (script)

Depuis mon précédent article d’appel à la traduction de CalcPvAutonome , datant d’il y a moins d’un mois. Il c’est passé un truc que je ne me serais pas imaginé. En effet, le projet à été traduit (partiellement ou complètement) en Néerlandais, Russe, Polonais, Indonésien, Espagnol, Italien, Japonais, Polonais, Turc, Ukrainien… j’en passe et des meilleurs…

Il semble que nombre des contributeurs (tous ?) arrivent de utopian.io, une plateforme qui rémunère les contributions des aux projets opensource (via steemit.com/). Je ne sais pas trop quoi en penser… c’est génial, ça a été très vite, mais je ne suis pas certain de la qualité (et j’ai pas trop moyen de le savoir). Même si il semble y avoir de la modération sur utopian, j’ai déjà eu un retour d’une Russe qui repassait derrière une autre qui avait fait vraiment n’importe quoi (selon elle…) mais bon moi et le Russe… c’est complexe de savoir qui dit vrai, je peux juste faire confiance et laisser la communauté autogérée.

En tout cas je n’aurai pas imaginé avoir autant de petit drapeau de traduction en haut de ce machin.

L’engouement à été tellement soudain que je me suis retrouvé débordé devant la quantité de traduction à intégrer. Du coup j’ai fait une moulinette pour l’intégration dans le projet avec l’API Crowdin.  Le script est en PHP et il permet :

  • Compilation sur crowdin
  • Téléchargement des traductions
  • Compilation en .mo
  • Mise à jour du lang.ini qui contient :
    • % d’avancement de la traduction
    • Liste des contributeurs (pour dire merci)

C’est à voir dans le dépot framagit.

Merci à Crowdin qui permet met à disposition sa plateforme hyper complète gratuitement pour les logiciels libres.

Pour vous en montrer un aperçu de sa puissance, Crowdin permet une traduction « en contexte », directement sur l’interface du site à traduire. A tester sur CalcPvAutonome par ici : calcpv.net/aa

CalcPvAutonome en V4.0 : ouverture sur l’international

D’abord un grand merci à nednet, coucou39, guillerette, mirrim, ppmt qui ont œuvré à la traduction vers l’anglais de CalcPvAutonome suite à mon appel.

Je passe la seconde en lançant un nouvel appel à la traduction. Cette fois-ci de l’anglais vers ce que vous voulez/pouvez, Espagnol, Portugais, Italien, Espéranto, Grec… Faites-vous plaisir !

La plateforme de traduction collaborative se trouve par ici : crwd.in/calcpvautonome

Petit rappel : CalcPvAutonome est un logiciel libre (licence Beerware) et gratuit de dimensionnement d’installation photovoltaïque en site isolé (autonome). Il se veut transparent (dans la méthode), pédagogique et surtout détaché de toute structure commercial.

Autre petite nouveauté depuis mon dernier article :

  • CalcPvAutonome intègre les graph’s OFF-GRID du projet PVGIS 5
  • Un nom de domaine rien qu’a lui : calcpv.net
  • Du HTTPS sur l’application en ligne (merci Let’s Encrypt)

Pour tester, c’est par ici :

Appel au traducteur pour CalcPvAutonome (calculateur photovoltaïque autonome)

Edit 27/01/18 : Merci à tous, c’est bon nous sommes à 100% !

Je recherche des traducteurs Français > Anglais pour CalcPvAutonome. Plateforme de traduction : crwd.in/calcpvautonome

Petit rappel : CalcPvAutonome est un logiciel libre (licence Beerware) et gratuit de dimensionnement d’installation électrique solaire en site isolé (autonome). Il se veut transparent (dans la méthode), pédagogique et surtout détaché de toute structure commercial.

Suite à mon dernier article à son sujet, CalcPvAutonome à fait beaucoup de chemin. Au départ, il ne savait pas récupéré les données d’ensoleillement au delà de la France métropolitaine. Devant le nombre de demande extérieur à la France, j’ai pris mon clavier et maintenant j’utilise les données d’ensoleillement du projet PVGIS qui permet désormais à CalcPvAutnome d’aller de couvrir une bonne partie du globe. De ce fait je lance un appel au contributeur traducteur pour m’aider à traduire ce logiciel vers l’anglais. Une fois que ça sera fait, je passerai le logiciel en anglais natif et j’ouvrirai la traduction à toutes les langues du monde (rien que ça)

La plateforme de traduction collaborative est par ici : crwd.in/calcpvautonome

D’avance merci pour vos coups de mains / claviers…

Script API Ispconfig création utilisateur

Je m’occupe d’un service d’hébergement destiné aux actions politiques / citoyennes / artistiques… Le serveur était plein de chez plein, ça tournait sans que je m’en occupe trop… J’ai décroché de ces geekeries pour d’autres occupations… Mais voilà Debian 7 était en fin de support, j’ai migré, fais du ménage… du coup il y a de nouveau de la place sur le serveur donc je ré-ouvre les portes.

De ce fait j’ai automatisé une tâche qui me prenait du temps jadis : la création des comptes (même si avec Ispconfig, c’est quand même clique clique). J’ai donc accouché d’un script PHP qui utilise l’API d’ISPconfig, on y passe en paramètre :

  • Nom d’utilisateur
  • Email de l’utilisateur
  • Sous domaine souhaité (ici : cequejesouhait.zici.fr)

Et il nous génère :

  • Création de l’utilisateur « client » pour l’accès au panel Ispconfig
  • Création du site web
    • Création d’une base de donnée et de son utilisateur
    • Création d’un compte FTP et SFTP pour l’accès au site web
  • Création d’un transfère mail (ici cequejesouhait@zici.fr vers l’email de l’utilisateur)

Le script est téléchargeable ici.

Firewall : Mon script iptables

Je partage ici mon script de firewall iptable. C’est un script « à l’ancienne », dans du bash… ça fait le taf, mais rien de bien transsudant. En gros :

  • On ferme tout les ports sauf ceux qui nous intéresse (80, 25, icmp…)
  • Petite fonction pour ouvrir les ports mis en écoute sur Portsentry. Portsentry c’est un petit logiciel de sécurité en mode « pot de miel ». On met des ports en écoute mais il n’y a rien derrière. Dès que quelqu’un tente de s’y connecter (un robot ou quelqu’un de malveillant), ça bloque son IP dans le firewall pour un temps donnée. C’est radical si vous déplacez le port SSH du 22 vers autre chose et que vous mettez Portsentry à écouter (entre autre) sur le 22…
  • Mode maintenance du serveur web (lancé via ./iptables.sh maintenance). Il permet de mettre une page de maintenance pour tout le monde sauf pour vous (j’explique en détail dans cet article)

 

 

 

CalcPvAutonome : Outil de dimensionnement pour une installation photovoltaïque en site isolé (autonome)

Pour réaliser mon installation photovoltaïque autonome, je me suis fait aider sur forum-photovoltaique.fr (dans la rubrique dédiée). Depuis, j’y traîne de temps en temps pour aider à mon tour. Sur le forum, je me suis aperçu rapidement qu’on faisait très souvent la même chose : du dimensionnement. Il n’y avait (à ma connaissance) pas d’outil pour aider à faire du dimensionnement pour site isolé qui soit indépendant (des outils pour au final vendre un kit qui va marcher 2 ans, ça oui, il y a en a…)

Donc je me suis dit, je vais le faire… Alors voilà le premier jet :

Les critères étaient donc :

  • Logiciel libre : les méthodes de calcul étant nombreuses, je me suis dit que la collaboration de chacun était souhaitable ;
  • Indépendant : pas de site marchand, rien à vendre à la fin ;
  • Pédagogique : pour ceux qui veulent comprendre les calculs ;
  • Utilisable à plusieurs niveaux :
    • Niveau débutant : on demande pas grand chose, beaucoup de calculs sont automatiques, déduits ;
    • Niveau pro : on peut personnaliser plus de paramètres ;

Je suis à la recherche de (petits) contributeurs à ce (petit) projet pour :

  • Discuter de la méthode de calcul ;
  • Distribuer des suggestions, des critiques constructives ;
  • Des idées pour aller plus loin… Pour l’instant j’ai listé :
    • Gérer d’autres technologies de batterie que AGM/plomb
    • Faire des hypothèses de câblage de PV
    • Générer un beau dessin de câblage final
    • Récupérer la valeur rayonnement moyen quotidien automatiquement…)
  • Dire que les couleurs piquent les yeux ;
  • Le mieux ça serait des doigts pour co-coder ;

Fonctionnalités de CalcPvAutonome

Pour l’utilisateur de base :

  • 3 modes au formulaire (Débutant, Éclairé, Expert)
  • Pour déterminer ses besoins électriques journaliers, un tableau dynamique dédié : CalcConsommation
  • Pour déterminer l’ensoleillement :
    • (simple) Carte par zone – simple mais approximatif
    • (précis) Valeur du site http://ines.solaire.free.fr/gisesol_1.php (kWh/m²/j)
  • En mode expert, ajuster le degré de décharge, les valeurs de rendement électrique des batteries ou du reste de l’installation,
  • Déduction automatique de la tension du parc de batteries à utiliser (possibilité de forcer une valeur en mode expert)
  • Déduction automatique d’une configuration du parc de câblage des batteries et du modèle à utiliser (exemple : « 2 batteries 220Ah 12V en série ») (possibilité de forcer un modèle de travail en mode expert)
  • Estimation d’une fourchette du coût du parc de batteries & photovoltaïque
  • Explication détaillée du calcul pour parvenir au résultat

Pour les utilisateurs avancés :

  • Intégration sur votre site web
  • Modification possible du fichier config.ini pour changer :
    • Les valeurs par défaut du formulaire
    • Les valeurs d’irradiation de la carte par zone
    • La fourchette de prix des panneaux photovoltaïques et des batteries
    • Les modèles de batteries possibles pour la détermination d’une configuration

PvMonit – Monitoring de mon installation photovoltaïque autonome

Cet article fait suite à la réalisation de mon installation électrique solaire autonome. Je suis très content de celle-ci, seulement j’ai un grand besoin de maîtrise, et ne pas savoir tout ce qui se passait dans ces petites boîtes bleues me taraudait… Il fallait que je monitor. Coup de chance, les appareils Victron que j’ai installés peuvent se connecter à un ordinateur avec les câbles VE Direct USB.

En bon libriste que je suis, j’ai vite découvert OpenEnergyMonitor project. J’ai failli craquer pour un emonPi – Solar PV mais ça ne correspondait pas complètement à mes contraintes. J’ai donc pris mes petits doigts et j’ai pondu PvMonit.

PvMonit C’est quoi ?

PvMonit c’est donc un petit logiciel de monitoring photovoltaïque pour matériel Victron compatible Ve.direct (USB), particulièrement adapté pour les installations autonomes. Il permet une vue « en direct » et un export de l’historique vers emoncms (une branche d’OpenEnergyMonitor project).

Exemple d’usage de PvMonit (le mien) : je dispose d’un RaspberryPi (mini ordinateur qui ne consomme que ~3W), mes appareils Victron (MPTT, BMV) sont connectés avec des câbles VE.Direct USB. PvMonit est installé sur ce RaspberryPi et me permet :

  • D’afficher les informations en temps réel sur une page web (local)
    • Une copie de cette page est faite toutes les heures (si la connexion internet est allumée) et est accessible ici : http://demo.zici.fr/PvMonit/
  • De collecter les données toutes les X minutes et les expédier vers emoncms quand internet est là (le wifi n’étant pas toujours allumé)

Des images :

Installation de PvMonit

Le matériel

Il vous faudra pour suivre ce tuto :

  • Un ordinateur faible consommation configuré sous Debian ou un dérivé type Ubuntu/Raspbian (j’ai fait un article sur l’installation de mon Raspberry PI) 68€ (d’occasion avec coque, ventilateur, carte SD)
  • Les câbles Ve.Direct USB connectés à vos appareils 30€ (x3 car 3 appareils à connecter)
  • En option :
    • Une sonde de température USB pour contrôler la température du local où vivent les batteries. J’utilise « thermomètre USB TEMPer » qui coûte entre 5 et 20€, (ils en parlent ici)
    • Une pince ampèremètre USB pour contrôler la consommation de l’habitat. J’utilise la Aviosys 8870 à 27€ quand même, mais il ne semble pas y avoir beaucoup de concurrence pour ce type de produit… (j’en parle ici)

Voici le schéma de mon installation avec le câblage pour PvMonit incorporé :

pvmonit-cablage

Et voilà dans la vraie vie :

Le logiciel : Installation de PvMonit

Requis

  • Linux (le tutoriel ci-dessous est prévu pour Debian/Rasbian/Ubuntu like)
  • PHP (5.6 minimum)
  • Lighttpd/Apache (ou autre serveur web)
  • Perl
  • Python

Installation

PvMonit dispose de deux fonctions dissociées et indépendantes que je vais distinguer :

  • Interface en temps réel
  • Export vers emoncms

Il y a bien sûr une base commune :

La base / le socle

Installation de PvMonit via le dépôt git et de ses dépendances :

Vous pouvez maintenant éditer le fichier config.php à votre guise !

Test du script vedirect.py : branchez un appareil Victron avec un Câble Ve.Direct USB et voici un exemple de ce que vous devriez obtenir (Ici un MPTT BlueSolare branché sur le ttyUS0)

Pour comprendre chaque valeur, téléchargez la documentation Victron VE Direct Protocol documentation : https://www.victronenergy.fr/support-and-downloads/whitepapers

Interface web en temps réel

Installation des dépendances :

Configuration du serveur http, avec le fichier /etc/lighttpd/lighttpd.conf :

On applique la configuration :

On ajoute ensuite la possibilité à l’utilisateur exécutant lighttpd de lancer les script avec sudo sans mot de passe :

Lancer la commande :

Ajouter la ligne suivante :

C’est terminé, vous pouvez vous connecter sur votre IP local pour joindre votre serveur web :

Export vers emoncms

Connectez-vous à votre interface emoncms hébergée ou créez un compte sur emoncms.org et rendez-vous sur la page « Input api » https://emoncms.org/input/api :

emoncms_api

Récupérez la valeur « Accès en écriture » et ajoutez-la dans le fichier de configuration Pvmonit /opt/PvMonit/config.php :

Création d’un utilisateur dédié avec pouvoir restreint

Installation des dépendances :

On ajoute ensuite la possibilité à l’utilisateur exécutant l’export de lancer les scripts avec sudo sans mot de passe :

Lancer la commande :

Ajouter la ligne suivante :

Test de collecte :

Test d’envoi des données :

Mettre les scripts en tâche planifiée

Ajouter :

Je n’explique pas ici comment configurer emoncms, les flux pour obtenir de beaux dashboard, je vous laisse lire la documentation

Voici, pour exemple, mon dashboard : http://emoncms.mercereau.info/dashboard/view?id=1

Sonde température (option)

J’utilise la sonde thermomètre USB TEMPer, cette sonde fonctionne avec le logiciel temperv14 qui est plutôt simple à installer

Test de la sonde :

Ajout de celle-ci dans le fichier /opt/PvMonit/config.php :

Autres documentations à propos de cette sonde :

Pince ampèremétrique (option)

J’utilise la pince ampèremétrique USB Aviosys 8870 pour mesurer ma consommation électrique.

Le petit script perl (/opt/PvMonit/bin/ampermetre.pl) est très simple pour lire la pince ampèremétrique, qui sera branchée en USB et apparaîtra dans votre système sur le port /dev/ttyACM0

Celui-ci dépend de la librairie serialport :

Test : :

Ajout de celle-ci dans le fichier /opt/PvMonit/config.php :

Documentation

Voilà voilà, bon courage !