Petit bureau en bois de palette

SuiBureau en bois de palettete de mes aventures en palette, cette fois-ci un meuble d’intérieur. A savoir un bureau pour l’ordinateur. Comme vous pouvez le constater ci-contre la simplicité est de rigueur dans la conception (un plateau – 4 pieds). Mais la petite touche fantaisie, qui fait la différence, c’est le « bardage » bois de longueur différente repris sur le plateau du bureau.

J’avais à ma disposition 2 belles palettes d’un bois très clair et pas trop abîmé, parfait pour un intérieur. J’ai commencé par tout démonter puis poncer. C’est le premier meuble en palette que je fais où je suis obligé de démonter toute la palette (faute de place). C’est dommage cela perd de son charme, mais le résultat est plutôt sympa alors…

J’ai commencé par le plateau puis les pieds relier par des travers. J’ai incorporé 2 petits rangements sur les travers du bas (pour le linutop notamment). Le plateau a ensuite été vissé aux pieds.

Le bardage est en deux morceaux et n’est pas fixé au mur (je suis locataire). Une planche horizontale maintient toutes les planches du bardage verticale. La planche horizontale est ensuite simplement glissé entre la traverse et le plateau, l’appui sur le mur suffit à le maintenir.

Fabriquer un canapé de jardin en palette

canape-palette-finAprès mes débuts avec mon petit composteur en palette je me suis lancé dans la fabrication d’un « canapé de jardin » en vue de me faire un salon de jardin avec table basse… (ça sera plus tard)

Le banc de jardin c’est un classique en palette. Beaucoup de modèle ici, ou avec plan. Je m’en suis fortement inspiré, mais avec des nuances. Et pour cause, un ami ayant suivi un de ces plan sur le web, m’a rapporté que la stabilité du banc double n’était pas au rendez-vous (même si le banc supporte 2 personnes assises) « Mon canapé » lui, est très stable, on peut sauter dessus sans le faire bouger d’un brin !

Petit comparatif entre mon modèle et les modèles d’internet :

  • Avantage : Plus solide, prend moins d’espace en profondeur ;
  • Inconvénient : Certainement plus long à fabriquer, plus de visseries, 2 palettes utilisées ;

Oui ça fait plus d’inconvénient que d’avantage tout ça… Maintenant si c’était à refaire pour le même canapé double je resterais sur cette technique. Par contre, pour un fauteuil simple (1 personne) j’utiliserais ce modèle sur plan.

Débuter en bricolage de palette : Un composter

Bricoler en palette c’est donner une seconde vie à un déchet industriel et cela vous permet d’avoir de la matière première gratuite. Partant de là les possibilités n’ont de limites que celles de votre imagination. Voici 2 sites pour vous inspirez (il y en a des flopées d’autres) :

Trouver palette

La palette est juridiquement un « emballage de transport » mais quand elle est sur un trottoir c’est déchet (source) il n’y a donc plus qu’à se pencher. Cependant attention à ne pas prendre des palettes consignées (label UE) sinon ça n’est plus du recyclage…

Vous pouvez donc en trouver partout, le plus sûr c’est de faire le tour des zones industrielles/commerciales.

Démonter les palettes

C’est la partie la moins drôle de l’histoire selon moi, suivant ce que vous voulez faire il va vous falloir découper certaines palettes pour récupérer des planches. C’est un élément important à prendre en considération lors de votre conception (pour les fainéants comme moi : moins de travail possible c’est le mieux)

La première méthode que j’ai trouvée consistait à taper sur les « cubes » reliant les planches :

Cette méthode fonctionne certainement mais arrivé devant mes palettes elle s’avéra impossible à mettre en œuvre : ma palette n’était pas du tout construite de cette façon (les cubes étant remplacés par de larges traverses…)

Les planches des palettes que j’ai récupérées était dans un piteuse état (bien fendu) il m’était compliqué d’utiliser des méthodes d’arrachements (type pied de biche) sans casser la moitié d’entre elles – de plus je me suis aperçu que mes palettes étaient équipées de clous anti-arrachements

J’ai donc imaginé ma méthode qui consiste à percer 2 trous de chaque côté du clou afin d’en retirer doucement la tête en écartant doucement avec un pied de biche. Cela permet de réutiliser les clous sans avoir à les redresser, par contre ça fait de sacrés trous dans les planches ! Mais bon pour un composteur ça ira bien…

J’ai quand même (pour mes prochains bricolages en palette) trouvé une méthode simple qui n’abîme pas les planches mais qui laisse le clou où il est : palette-decoupeet oui Il fallait y penser… C’est rapide et sans surprise !

Le composteur

Comme première expérience, un composteur en palette me paraît être une bonne chose : c’est un cube, donc apriori un truc on ne peut plus simple :

  • Les 2 palettes de côté & la palette du fond n’ont pas subit de démontage  (travail en moins), elles ont par contre été découpées en longueur. Ces palettes ont été choisies car l’intervalle entre les planches était suffisamment grand pour combler avec d’autres planches de palette ;
  • La palette avant comportera une trappe faite de chutes de bois pour alimenter simplement le composteur ;
  • Le toit est fait de planches de palettes démontées (note : une étanchéité à l’eau complète n’est pas souhaitée) Il ne sera pas fixé mais le retour de toiture sera de dimension exacte afin de le faire glisser en force (le poids faisant le reste) ;

A noter que 2 rangs de planches ont été démontés sur chacune des palettes debout afin d’enfouir les traverses dans le sol. Sauf pour la porte de devant qui devra pouvoir se retirer pour qu’à l’occasion on puisse pelleter facilement le composte.

Bon bricolage et n’oublier pas de partager !

Linutop 3 – Adaptateur alimentation disque 2,5 pouces

Un beau jour (ou peut être une nuit…) le boîtier de mon disque dur externe 2.5 décéda. C’est moche mais le principal, c’est que mon disque dur externe lui, ne l’est pas. Cela fait maintenant 2 ans et demie que je possède un Linutop 3 (dont je suis très content), je me suis justement rappelé qu’il y avait des ports SATA et donc la possibilité d’y connecter un disque dur.

J’ouvre donc la bête et là que ne fut pas ma stupeur : effectivement il y avait un connecteur SATA mais pas de câble d’alimentation SATA standard. Je regarde sur la boutique de linutop, ça ne semble pas être standard… Je me dit « bon 30€ l’adaptateur… je les aime bien chez linutop… j’achète ! (même si c’est quand même super cher pour ce que c’est…) » je me lance dans la commande et là : +15€ de frais de port ça fait un total de 45€…  A ce prix là je peux largement m’acheter un autre boîtier pour disque dur externe.

Borné, j’ouvre de nouveau la bête. Je remarque qu’il y a 2 Berg connector mâles (utilisés pour les disquettes), ce qui semble vaguement ressembler à la photo de l’adaptateur sur la boutique de linutop… Après d’autres recherches , je découvre que l’alimentation d’un disque dur SATA 2.5 pouces se fait en 5V + la masse. Parfait c’est ce qu’offre le connecteur Berg ! (le secret de polichinelle est percé 😮 )

Allez Hop une vielle alimentation de PC qui ne fonctionne plus, je découpe le connecteur Berg ainsi que le connecteur d’alimentation SATA, je fais 2 mini soudures, je branche…et…et…et… ça marche !!!

Conclusion : Linutop c’est bien !

Fabriquer un jeu de « Dames Chinoises »

Le jeu des Dames Chinoises est un jeu de réflexion pour 2 à 6 joueurs. Ce jeu se fabrique très facilement et je vais vous expliquer comment…

J’écris ce tutoriel car je n’ai trouvé qu’un seul « modèle » sur le web. Ma solution étant différente, je vous la présente :

Les pions

DamesChinoisesPionsPeinturePersonnellement j’ai choisi des tourillons bois 8.5mm de diamètre (~3€). Ils sont vendus par poche de 70 ce qui tombe très bien car un joueur doit avoir 10 pions, il y a 6 joueurs sur le plateau donc 60 pions à peindre.

Pour peindre les tourillons j’ai troué un carton pour me faire un support (c.f. ci-après).

Le plateau

Le plateau a été fait dans une plaque d’aggloméré récupérée dans la rue. Il faut qu’elle soit suffisamment épaisse pour que les pions s’insèrent bien. Le plateau forme deux triangles équilatéraux enchevêtrés. La façon de les tracer dépend des outils que vous avez à disposition (compas ? rapporteur ? c’est la partie des matheux…) je vous laisse donc vous débrouiller pour ça. (vous risquez d’avoir besoin de la formule de calcule de la hauteur)

Voici les dimensions principales que j’ai utilisées :

Plâteau
Le plateau

Pour ma part j’ai bricolé une butée sur ma perceuse avec une petite scie à métaux (pratique car longueur de la lame est réglable…) j’ai utilisé une mèche de 9mm (les tourillons fesant 8.5mm).

Le résultat

Je suis plutôt content du résultat même si le plateau en agglo c’est pas le top, ça ne m’a rien coûté! et ça fera donc le temps que ça fera… Il ne reste plus qu’à jouer :

C'est beau...
C’est beau…