Retour sur l’atelier autonomie électrique à l’atelier du soleil et du vent

Retour sur la journée de formation “comprendre et concevoir une installation solaire électrique autonome” (c’est à dire non-raccordée au réseau), qui a été organisée par l’Atelier du Soleil et du Vent et qui a été animée par moi même.

Une magnifique salle de formation nous a été dégotée au Chateau de la Grange à Celle Lévescault. Ils sont 12 a avoir répondu à l’appel, 12 personnes qui viennent de partout en France.

En amont de la formation, j’ai demandé à chaque participant de réviser le programme de 4ème en physique sur les bases de l’électricité, en lisant cet article ou en regardant un c’est pas sorcier sur le sujet. Il leur a aussi été demandé de lister les appareils électriques qu’ils souhaitent brancher sur leur installation solaire, ainsi que leur temps d’usage journalier. Pour ça, ils ont ce tableau à disposition.

C’est une journée très théorique qui attend les participants. En effet, j’estime que le plus complexe à acquérir dans le domaine de l’électricité solaire autonome, c’est la théorie sur le fonctionnement/les contraintes des appareils qui constituent une installation (ce qui permet un choix éclairé sur lesdits équipements appropriés). Savoir comment ça marche permet d’être plus à même de se dépanner en cas de problème (plutôt cohérent dans une démarche d’autonomie…). Une fois que ce savoir est acquis, il ne me semble pas inaccessible de brancher le fils rouge sur le rouge, le fils noir sur le noir…
La journée débute par un petit café/thé, le temps que tout le monde arrive. S’en suit une petite présentation, le déroulé de la journée et un rappel sur mon fonctionnement avec le prix libre. Puis la parole est aux participants, un petit tour de présentation de chacun, quelles sont leurs attentes, pourquoi ils sont là… Avant de s’asseoir pour le reste de la matinée, je propose de sortir pour faire un petit jeu, histoire de se dégourdir les jambes. On se demande “pourquoi on est là ? », pourquoi est-ce qu’individuellement on souhaite aller vers l’autonomie solaire électrique ? Je place dans l’espace différents mots comme “écologie”, “technique”, “économique”… et j’invite chaque participant à se placer dans l’espace autour des mots qui définissent les raisons de sa présence. Cela me permet de cerner le groupe et permet au groupe d’apprendre à se connaître…

Le démarrage se fait en douceur avec un petit rappel des bases électriques. Après ce petit rappel du programme de 4ème-3ème, on parcourt les principaux composants qui constituent une installation photovoltaïque autonome. Déjà les questions fusent, des participants impatients d’étancher leur soif d’apprendre. A ce stade, ma réponse est le plus souvent “C’est prévu qu’on le détaille un peu plus tard”.

Ensuite, nous allons parler des besoins. Pour ça nous partons sur une étude de cas : celui de la famille Benmahmoud. Derrière cette famille Benmahmoud, c’est en fait l’étude que j’ai réalisé pour mon foyer. Cela permet par la suite de donner un retour d’expérience après ~3ans sur le dimensionnement réalisé à l’époque. Nous allons passer une bonne partie de la matinée à discuter des “besoins en énergie” de notre famille Benmahmoud (et à travers elle, des besoins de chacun d’entre nous). C’est une partie primordiale / essentielle, car elle conditionne tout le reste de l’installation solaire. Cela permet de comprendre qui consomme beaucoup / pas beaucoup / trop longtemps… Cette partie permet de questionner le besoin de confort de chacun, quel sont les compromis que je suis prêt à faire et quelle limite je me donne entre mon besoin de liberté et mon besoin de confort.

Une fois les besoins déterminés, nous allons déterminer en fonction de ceux-ci combien de panneaux solaires, quel type, branchés comment ? combien de batteries, quel régulateur ? Bref, qu’est-ce qui est nécessaire pour satisfaire ce besoin en énergie ? J’en profite pour approfondir un peu plus les contraintes techniques de chaque équipement abordé.

Je n’ai pas le temps de dérouler toute cette partie que c’est l’heure pour nous de faire la grosse pause du midi. La proposition, c’est un repas partagé, chacun apporte un petit quelque chose et on partage. Qu’est-ce que je mange bien dans ce genre de repas : beaucoup de petits plats maison, c’est l’opulence. La petite boisson chaude de fin de repas n’est qu’en partie avalée qu’on se remet déjà au travail pour finir de déterminer chaque élément constituant l’installation solaire de notre famille type. Je m’appuie sur un catalogue de matériel type fictif, avec caractéristiques techniques, pour que chacun soit aussi en mesure d’acheter son matériel seul.

Une fois que l’installation des Benmahmoud est faite, je propose qu’on se mette par groupes pour bosser sur des cas concrets, les cas de chacun. Par groupe, nous allons faire la liste des équipements qu’il va falloir pour satisfaire le besoin électrique (panneaux, batteries, régulateur, convertisseur). Ça permet à toute personne ayant un projet concret, de repartir avec la liste de ce qu’il faut qu’il se procure pour son installation.

S’en suit une mise en commun. J’ai encore quelques points à aborder (sécurité / câblage / monitoring…), et c’est la fin.

Avant de partir je prends quelques minutes avec chaque participant pour avoir un retour à chaud sur la formation. C’est aussi le moment pour moi de recevoir la reconnaissance (prix libre) de chacun.

Quelques jours après la formation, les participants reçoivent le diaporama, les documents fournis pendant la formation au format numérique ainsi qu’une vidéo replay de la journée.

Merci à Guillaume de l’Atelier du Soleil et du Vent pour sa présence en amont et en aval de la formation.

Atelier : Comprendre et concevoir votre installation solaire électrique autonome en Bretagne (29)

Parce qu’à mon sens, la sobriété est complexe dans ce monde d’abondance apparente. Je vous propose un petit atelier de formation d’une journée afin de vous initier à l’autonomie électrique photovoltaïque. Vous repartirez avec les clés pour comprendre et concevoir votre installation solaire autonome. Cet atelier est organisé au bistro Le Mélar dit (un bistro mais pas que…) à Locmélar (29)

Savoir partagé :

  • Compréhension des éléments de l’installation solaire autonome : production, stockage, gestion et transformation de l’énergie, sécurité ;
  • L’estimation de ces besoins électriques journaliers ;
  • Dimensionnement de leur système électrique autonome (combien de panneaux, puissance du régulateur etc…) en fonction de ces besoins ;
  • La capacité d’installer son propre système solaire autonome (choix matériel, câblage…) ;
  • La capacité de maintenir son installation en état de fonctionnement en ayant intégré les contraires techniques des différents éléments (ex : température idéal pour les batteries, courant de charge maximum…) ;
  • Le coût, la rentabilité ;
  • Une vidéo « replay » de la formation sera mis à disposition ;

Public : le citoyen X, Y, le toi, le nous ! (Aucun niveau de connaissances préalables n’est requis). La jauge est de 12 personnes max.

: 8 place Saint Mélar, 29400 Locmélar

Quand : le 25 Avril 2020 de 9h à 18h

Prix : libre et conscient (à lire pour être en plein accord) – un acompte de 10€ pour valider la réservation est demandé.

Infos supplémentaires :

  • Le midi c’est repas partagé, apportez ce que vous avez envie de nous faire goûter, on met tout sur la table et on partage !
  • Apportez calculatrice, papier, crayon
  • Si vous voulez vous rapprocher le plus possible de la vérité, venez avec la liste de vos appareils électriques ainsi que la puissance (en Watt) de chacun. Un petit logiciel pour vous y aider : david.mercereau.info/AtelierPv/

Réservation :

Vous pouvez déposer votre acompte au bistro Le Mélar dit et remplir le formulaire ci-dessous :


En cliquant sur "Réserver", vous valider le fait que vous avez lu et compris la démarche du prix libre

Stage/atelier : Comprendre et concevoir votre installation solaire électrique autonome

07/04/20 : Stage certainement complet pour le 13-14 juin mais tout les acomptes n’ont pas été versé, si ce n’est pas le cas dans 1 semaine, il y aura des places de libérés donc n’hésitez pas à réserver quand même.

Parce qu’à mon sens, la sobriété est complexe dans ce monde d’abondance apparente. Je vous propose un petit atelier de formation d’une journée afin de vous initier à l’autonomie électrique photovoltaïque. Vous repartirez avec les clés pour comprendre et concevoir votre installation solaire autonome. Cet atelier est organisé chez moi, à la paillourte avec mon installation solaire comme support pédagogique.

Le savoir partagé :

  • Compréhension des éléments de l’installation solaire autonome : production, stockage, gestion et transformation de l’énergie, sécurité ;
  • L’estimation de ces besoins électriques journaliers ;
  • Dimensionnement de leur système électrique autonome (combien de panneaux, puissance du régulateur etc…) en fonction de ces besoins ;
  • La capacité d’installer son propre système solaire autonome (choix matériel, câblage…) ;
  • La capacité de maintenir son installation en état de fonctionnement en ayant intégré les contraires techniques des différents éléments (ex : température idéal pour les batteries, courant de charge maximum…) ;
  • Des clefs pour gérer le surplus énergétique ;
  • Le coût, la rentabilité ;
  • Une vidéo « replay » de la formation sera mis à disposition ;

Public : le citoyen X, Y, le toi, le nous ! (Aucun niveau de connaissances préalables n’est requis). La jauge est de 10 personnes.

: A Rouans (44640), prêt de Nantes

  • En transport en commun : Vous pouvez venir jusqu’en Train sur Nantes, il y a un Car (ligne 301 aleop) qui part de la gare SNCF pour venir jusqu’à Rouans.

Quand : 2 dates prochainement :

  • 13-14 juin 2020 de 9h30 à ~17h30 (réserver)
  • 29-30 août 2020 de 9h30 à ~17h00 (réserver)

Prix : libre et conscient (à lire pour être en plein accord) – un acompte de 10€ pour valider la réservation est demandé.

Hébergement possible :

  • Vous pouvez planter une tente dans le jardin, garer votre votre camion / camping-car gratuitement dans le terrain. Soyez autonome.
  • Louer une chambre d’hôte, 2 adresses accessible à pied :

Infos supplémentaires :

  • Pour les repas je propose :
    • Samedi midi : auberge espagnol (chacun apporte un plat, on pose tout sur la table et on partage)
    • Samedi soir : pour ceux qui souhait rester manger apporter de quoi cuisiner et on cuisine ensemble
    • Dimanche matin : offert (pain/café/thé/tisane)
    • Dimanche midi : repas offert: « grâlées de mogette »
  • Apportez calculatrice, papier, crayon
  • Si vous voulez vous rapprocher le plus possible de la vérité, venez avec la liste de vos appareils électriques ainsi que la puissance (en Watt) de chacun. Un petit logiciel pour vous y aider : david.mercereau.info/AtelierPv/

Contactez moi (zéro six 63 69 16 04) pour tout détails

Pour réserver :


Formation : Comprendre et concevoir votre installation solaire électrique autonome

Cette formation est joué en Bretagne le 25 Avril 2020 (plus d’info) ou du côté de Nantes dans un nouveau format sur 2 jours (donc plus poussé) le 13-14 juin 2020 ainsi que le 29-30 août 202° (plus d’info)

Évènement passé

Parce qu’à mon sens, la sobriété est complexe dans ce monde d’abondance apparente. Je vous propose un petit atelier de formation d’une journée afin de vous initier à l’autonomie électrique photovoltaïque. Vous repartirez avec les clés pour comprendre et concevoir votre installation solaire autonome. Cet atelier est co-organisé avec l’atelier du soleil et du vent.

Contenu :

  • Compréhension des éléments de l’installation : production, stockage, gestion et transformation de l’énergie, sécurité ;
  • Étude de cas sur une installation type ;
  • Hypothèse de calcul de vos besoins électriques journaliers ;
  • Dimensionnement d’un système électrique autonome (combien de panneaux, puissance du régulateur etc…) ;
  • Le coût, la rentabilité ;
  • Une vidéo « replay » de la formation sera mis à votre disposition ;

Public : le citoyen X, Y, le toi, le nous ! (Aucun niveau de connaissances préalables n’est requis). La jauge est de 12 personnes.

: 57 avenue de Poitiers Lusignan (86) à l’atelier du soleil et du vent

Si vous vous dites, « ho mince c’est chouette mais c’est trop loin » je peux venir prêt de chez vous (plus d’info)

Quand : 3 dates de programmés, au choix (la formation dure 1 jour) :

  • Samedi 1er Décembre 2018
  • Samedi 2 Mars 2019
  • Samedi 4 Mai 2019
  • Samedi 12 octobre 2019
  • Samedi 14 mars 2020

Prix : libre et conscient (à lire pour être en plein accord) – un acompte de 20€ pour valider la réservation est demandé.

Infos supplémentaires :

  • Le midi c’est repas partagé, apportez ce que vous avez envie de nous faire goûter, on met tout sur la table et on partage !
  • Apportez calculatrice, papier, crayon
  • Si vous voulez vous rapprocher le plus possible de la vérité, venez avec la liste de vos appareils électriques ainsi que la puissance (en Watt) de chacun. Un petit logiciel pour vous y aider : david.mercereau.info/AtelierPv/

Réservation sur le site de l’atelier du soleil et du vent. Contactez moi pour tout détails techniques.

[video] Formation : Comprendre et concevoir une installation photovoltaïque autonome

Cette formation est joué en Bretagne le 25 Avril 2020 (plus d’info) ou du côté de Nantes dans un nouveau format sur 2 jours (donc plus poussé) le 13-14 juin 2020 ainsi que le 29-30 août 202° (plus d’info)

Mise en ligne de cette petite formation (2 heures quand même) pour comprendre et concevoir une installation électrique solaire photovoltaïque autonome. Cette formation est libre, n’hésitez pas à proposer des axes d’amélioration.

Notez que je peux me déplacer en France pour jouer cette formation (en mieux, car en vrai) prêt de chez vous… Il suffit d’un toit et d’un minimum de 8 personnes. Je pratique le prix libre et conscient. Voici un document avec plus d’informations. Contactez-moi, et on en parle…

Les documents nécessaires pour suivre la formation :

Les principaux liens de la vidéo (les autres sont dans le diaporama)

J’ai passé 48 heures pour concevoir cette formation a ça il faut ajouter 2 journées pleines de capture + montage. Ce travail est libre de droit et accessible gratuitement, malgré ça, si vous pensez que ça vaux le coup, merci de le soutenir/faire un don.

Si vous avez des compétences techniques à mettre à disposition (par exemple pour améliorer le son de cette vidéo) n’hésitez pas à le faire savoir. Je peux mettre tous les rush à disposition !

Formation paille : Maison mûr porteur / Nebraska

Au mois d’août dernier, dans le cadre d’un DIF j’ai suivi une formation chez André de Bouter de (lamaisonenpaille.com) sur les maison en paille de type Nebraska. Formation très intéressante et enrichissante. André, le formateur, est une pointure en construction paille. Il a du recule (depuis 1998) et de multiple expérience à travers le monde…

Au menu de la formation : la paille, les murs, la lisse, les enduits en terre, les ouvertures, la peinture à l’argile, la chaux, les adobes, le torchis, les sols en terre…

Si la technique nebraska ne vous dit rien, je vous suggère cette petite vidéo :

Notes de formations

Je partage mes notes de formation. C’est une prise de note rapide, avec beaucoup de manques, certainement des bêtises :

Mise à jour : A noter une belle contribution de Thierry qui a commenté mes notes de l’époque. Voici son document, lisez le, c’est pertinent !

Conclusion personnelle

La technique du nebraska est d’une fausse simplicité, et les contraintes qu’elle engendre pour de gros bâtis (type maison) la rendent peu viables.

  • Pour protéger la paille de la pluie la toiture aurait besoin d’être mise avant toute chose ce qui est possible en la posant sur de gros poteaux de bois (par exemple).
  • Les façades très exposées à la pluie ont besoin d’un bardage bois (c’est le plus résistant) du coup pourquoi ne pas prendre appui sur celui ci ? Du coup on revient à une ossature bois…

Pour le moment le poteau poutre me semble le plus simple pour bâtir une maison pour moi, les compétences du charpentier sont par contre indispensables mais elles nous permettent :

  • d’être hors d’eau pour les murs en pailles ;
  • d’avoir une continuité possible dans le mur en paille (pour les enduits et les ponts thermiques c’est mieux) – dans le cas ou les poteaux sont à l’intérieur de la maison..
  • de pouvoir envisagé un étage plus facilement ;

Ceci dit, pour réaliser un bâti de ~30 m², je choisirai sans hésiter la technique de la paille porteuse.

Le gros point noir de la construction paille : l’eau.

Ma grosse interrogation : la VMC, André la préconise mais d’autres sons de cloche ont été émis jusqu’à mes oreilles, je reste toujours dubitatif… Je pense passer la tuyauterie pour la VMC sans l’acheter dans un premier temps et effectuer des mesures de contrôle de la qualité de l’air & d’envisager l’achat d’une VMC si besoin…

Mon projet en l’état de mes connaissances

Pour la maison cela sera du poteau poutre accompagné par un charpentier. André nous a livré une bonne technique qui m’a séduit particulièrement : Mettre les poteaux à l’intérieur du bâti & entre le mur de paille et le poteau mettre des panneaux de fibre de bois / liège / fermacell ce qui a pour intérêt de ne pas créer de pont thermique et de pouvoir faire mourir l’enduit sur le panneau de fibres sans être obligé de passer de l’enduit sur le poteau (ce qui ne fonctionne pas). La lisse est solidaire du poteau.

Ce choix ouvre la possibilité de comble aménageable (charpente voir lire « petite botte de paille » p 155) pour de futures chambres pour de futurs enfants.

Du coup ça nous ferait une surface au sol plutôt moyenne ~70m².

La cave est partiellement creusée par l’extraction de la terre nécessaire au enduit / cloisons… cette cave serait sous le garage qui ne serait au début peut être qu’un préau & monté par la suite.

Des cloisons en adobe au RDC donne une bonne isolation acoustique mais lourdes pour l’étage. Le torchis léger banché est donc à envisager pour l’étage.

Évidement tous les murs seront en paille & enduit de terre, avec de la chaux pour l’extérieur. Peut être un bardage pour la face la plus exposée & de toute façon de grands débords de toit.

Comme disant André : « la façade extérieure on la fait pour les voisins… »

Chantier/formation chez Hervé en Auvergne

En mai 2013 j’ai fait un chantier participatif chez Hervé pendant 3 jours dont 1 journée de formation théorique. Hervé étant un professionnel de l’éco-construction ce fût très enrichissant !

Là-bas j’ai pût monter mon premier mur en paille poteau poutre, faire du branchage paille pour une correction thermique sur un mur en pierre, remplir la toiture végétalisée, fabriquer des BTC… et le plus important : faire de belle rencontres humaines !

Pour plus d’info : http://www.naturel-home.fr/formation_autoconstructeurs_chantier_participatif/